LA RENAISSANCE : une nouvelle attitude devant l'Antiquité

Un combat nouveau : défendre la langue française
Défense et Illustration de la langue française

Que la langue française ne doit être nommée barbare.

Chap.II


Pour commencer donc à entrer en matière, quant à la signification de ce mot Barbare : Barbares anciennement etoient nommez ceux, qui ineptement parloint Grec. Car comme les etrangers venans à Athenes s'efforcoint de parler Grec, ilz tumboint souvent en cette voix absurde barbare
Depuis les Grecz transportarent ce nom aux meurs brutaux, &t cruelz, appellant toutes nations hors la Grece, Barbares. Ce qui ne doit en rien diminuer l'excellence de notre Langue: veu que ceste arrogance Grecque, admiratrice seulement de ses inventions, n'avoit loy ny privilege de legitimer ainsi sa Nation, & abatardir

 

 
 
les autres; comme Anacharsis disoit , que les Scythes etoint Barbares entre les Atheniens, mais les Atheniens aussi entre les Scythes.Et quand la barbarie des meurs de notz Ancéstres eust deu les mouvoir à nous apeller Barbares,si est ce ,que je ne voy point , pourquoy on nous doive maintenant estimer telz : veu qu'en civilité de meurs,equité de loix,magnanimité de couraiges,bref en toutes formes, & manieres de vivre non moins louables, que profitables,nous ne sommes rien moins qu'eux: mais bien plus,veu qu'ilz sont telz maintenant,que nous les pouvons justement apeller par le nom, qu'ilz ont donné aux autres. Encores moins doit avoir lieu, de ce que les Romains nous ont appelez Barbares , veu leur ambition,& insatiable faim de gloyre: qui tachoint non seulement à subjuguer,mais à rendre toutes autres nations viles, & abjectes aupres d'eux: principalement les Gauloys, dont ilz ont receu plus de honte,& dommaige,que des autres. A ce propos , songeant beaucoup de foys, d'ou vient que les gestes du peuple Romain,sont tant celebrés de tout le Monde,voyre de si long intervale , preferés à ceux de toutes les autres Nations ensemble,je ne treuve point plus grande raison que ceste cy : c'est que les Romains ont eu si grande multitude d'Ecrivains, que la plus part de leur gestes (pour ne dire pis) par l'Espace de tant d'années, ardeur de
 
batailles,vastité d'Italie, incursions d'estrangers, s'est conservée entiere jusques à nostre tens. Au contraire les faiz des autres nations singulièrement des Gauloys,avant qu'ilz tumbassent en la puyssance des Francoys, & les faiz des Francoys mesmes depuis qu'ilz donné leur nom aux Gaules,ont eté si mal recueilliz,que nous en avons quasi perdu non seulement la gloyre,mais la memoyre. A quoy à bien aydé l'envie des Romains, qui comme par une certaine conjuration conspirant contre nous,ont extenué en tout ce qu'ilz ont peu, notz louanges belliques, dont ilz ne pouvoint endurer la clarté : & non seulement nous ont fait tort en cela,mais pour nous rendre encore plus odieux, & contemptibles, nous ont apellez brutaux, cruelz & Barbares. Quelqu'un dira , pourquoy ont ilz exempté les Grecz de ce nom,? pource qu'ilz se feussent fait plus grand tort, qu'aux Grecz mesmes , dont ilz avoint emprunté tout ce, qu'ilz avoint de bon,au moins quand aux Sciences, & illustration de leur Langue. Ces raysons me senblent suffisantes de faire entendre à tout equitable Estimateur des choses,que nostre Langue(pour avoir eté nommes Barbares ou de noz ennemys,ou de ceux, qui n'avoint Loy de nous bailler ce Nom) ne doit pourtant estre deprisée mesmes de ceux, aux quelz elle est propre, & naturelle: & qui en rien ne sont moindres,que les Grecz, ou Romains.
du Bellay, La deffence et illustration de la langue françoyse,1549
‹‹‹ Retour